Vendredi 7 février 2020 belle rencontre sur la ligne 8

Blonde chatain, lunettes rondes, veste classe gris claire avec des boutons originaux argentés, collants noirs et chaussures à talons. Tu es entrée à une des stations des grands boulevards ou opéra certainement après avoir assisté à un spectacle ou un concert avec une autre femme sans doute ta mère en queue du premier wagon du métro 8 direction Balard vers 23h15.Tu es restée debout contre le strapontin côté quai quelques stations avant de t’asseoir. Je ne t’ai pas vue tout de suite avec la foule mais quand elle s’est écartée, tel moïse ouvrant la mer rouge en te voyant j’ai ressenti ce truc inhabituel qui ne se décrit pas et qu’on ne ressent qu’en croisant le regard d’une personne bien. Nos regards se sont croisés à plusieurs reprises et je n’ai pas osé aller te proposer de prendre un verre avec moi du fait du monde et surtout que tu ne sois pas seule. J’avoue m’en mordre énormément les doigts aujourd’hui car j’estime à 0,5% de chance que tu lise ces lignes. J’espère qu’internet saura m’apporter cette aide pour te recroiser et te rencontrer pour parler afin de voir si quelque chose de beau pourrait advenir. Tu es descendue en même temps que moi à la motte piquet grenelle il était environ 23h30, nous avons marché jusqu’en tête puis à gauche et tu as pris l’escalier de droite alors que bêtement j’allais à l’escalator. J’étais le grand gars à lunettes au strapontin en diagonale opposée du tient, bonnet noir, écharpe bleue marine, manteau noir à capuche. J’ai vu en toi une femme belle, sympathique, vive, intelligente que j’ai très envie de mieux connaître, si tu te reconnais n’hésite pas à me contacter, ça ne mange pas de pain, je suis gentil et il ne faut pas laisser passer peut être….. le temps passe si vite !!

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.