Ligne 8 Peu après 20 heures, regards furtifs, descendue à Filles du Calvaire

Mardi 11, peu après 20 heures, il y avait du monde. Ton visage m’a bouleversée, je n’ai pas osé te sourire. Moi femme menue, cheveux bruns et yeux sombres, foulard noir noué sur la tête à l’africaine. J’étais près de la porte. Toi jeune homme brun aux yeux clairs, caban sombre, écharpe en laine et baskets colorées je crois. Je suis descendue à Filles du Calvaire bien malgré moi.

    Détails

  • Métro8à Filles du Calvaire.
  • Une rencontre faite le 11 février 2020.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le jeudi 13 février.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.