Jennifer Connely Look-A-Like Ligne 4

Je me suis assis juste en face de toi, guidé par mes pas, au carrefour de la chance et du hasard.

Tu avais un imper beige par dessus ton haut à fines rayures noires et blanches, un collier très sobre argenté et un bracelet vert. Les cheveux châtains et les yeux bleu-verts, ton visage était incroyable. Je trouve que tu ressembles à Jennifer Connely. Tu as typiquement ce genre de regard complètement hypnotique. J’ai été perdu pendant tout le trajet. Je ne voulais pas te rendre mal-à-l’aise, et j’ai évité que tu sentes de trop le poids de mon regard sur toi, et pourtant je n’arrivais pas à décrocher. Les quelques secondes où je trouvais finalement la force de regarder ailleurs étaient très pénibles. Il m’a semblé que tu cherchais mon regard toi aussi. On a dû rester là en chiens de faïence pendant quelques stations, le temps que toi et moi finissions par descendre à Châtelet. J’étais plongé dans ma musique et toi aussi, rien de trop propice à l’ouverture d’un dialogue. Longtemps j’ai hésité à t’adresser la parole, je l’aurais obligatoirement fait en temps normal, parce que je n’ai pas l’habitude de croiser beauté aussi stupéfiante et je me serais dit qu’une rencontre aussi belle est bien trop rare pour la laisser filer. Mais là, j’étais pas d’attaque. Et je t’ai laissé filer bêtement comme un con. Pendant ces quelques stations, j’ai pas pu m’empêcher d’essayer de deviner quel pouvait être le son de ta voix, et quel genre de personnalité tu devais avoir. Tout ça s’est passé il y a un peu moins de 24h, et déjà tu m’obcèdes. Je commence à regretter salement de ne pas t’avoir parlé. Si tu lis ces lignes, il faut absolument qu’on trouve moyen de se retrouver.

    Détails

  • Métro4à Saint-Placide.
  • Une rencontre faite le 26 mars 2011.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le dimanche 27 mars.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.