Jambes interminables

Ce soir vers 19h je n’ai pu détourner le regard : grande brune (1m80), talons et leggin noir.

Tu avais des jambes dont personne n’ose rêver … Tu ne m’as pas vu mais j’aurais aimé croiser ton regard.

A bientôt sur le quai ou dans mes rêves !

    Détails

  • RERaà Bussy-Saint-Georges.
  • Une rencontre faite le 10 octobre 2011.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le lundi 10 octobre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.