Rencontre éphémère….

Cher inconnu,

c’était une journée froide de décembre qui avait commencé comme bien d’autres, mais celle-ci a pris une tournure inattendue, lorsque je t’ai vu, toi, le beau blond aux cheveux ébouriffés. Absorbée par “let it be” des Beatles que j’écoutais alors, j’étais perdue dans mes pensées et n’accordais de l’importance à rien autour, jusqu’à ce que je croise ton regard qui m’a tant troublé. Moi sur le quai de la station République de la ligne 9, musique sur les oreilles, toi, sur le même quai, riant avec ton ami. Je me suis arrangée pour monter dans le même wagon que toi, mais tu es descendu bien avant, sans te retourner, emportant avec toi quelques morceaux de mon espoir de te revoir… Mais je t’ai recroisé, bel inconnu, et mon coeur a chaviré de nouveau, mais depuis si longtemps, je ne te revois plus. Depuis, j’ai rédigé, il y a de cela quelques jours l’annonce “Aux merveilleuses rencontres…” (d’ailleurs, je souhaiterais remercier toutes les personnes qui m’ont envoyé de si jolies réponses) dans laquelle je fais entre autre référence au moment auquel je t’ai croisé et qui fait que depuis je ne cesse de penser à toi, même si je me suis résignée à ne plus te revoir, ou à te revoir sans que tu ne m’accordes de l’attention. Simplement, je souhaite écrire pour dire, qu’il y a des rencontres telles qui font que nous ne pouvons jamais les oublier, et c’est tant mieux. Car moi, j’aime la beauté de ces rencontres, et le fait qu’elles n’aient aucune suite ne les rend pas moins merveilleuses. Cependant, j’espère que la prochaine fois, je ne sois pas la seule à être troublée, et que le coup de foudre soit réciproque… En attendant, je dois me résigner au fait que ce ne soit pas avec toi, et donc cesser de publier des messages qui te sont adressés, car de façon évidente il ne trouveront pas de réponse….

La jeune femme brune qui a du mal à ne plus penser à toi….

    Détails

  • Métro9à République.
  • Une rencontre faite le 8 décembre 2011.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le samedi 10 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.