Reviens, mon beau chatain

Incapable de réagir alors que tout me portait vers toi. Chatain, yeux verts, bague à l’auriculaire, musique dans les oreilles. Je tentais vainement de bouquiner face à toi, les sens troublés.

Environnement sensoriel : du monde dans la rame, jeunes roumains jouant plus loin, VIOLENTE odeur de parfum (digne d’un n°5 ou Shalimar).

Je suis descendue à Chatelet, tu as continué.

J’aurais préféré te violer que te laisser partir. Mais ça aurait fait désordre. Mais si c’était à refaire….

    Détails

  • Métro1à Châtelet.
  • Une rencontre faite le 29 novembre 2009.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le mercredi 2 décembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.