À ce brun rêveur, qui savait…

Tu es grand, brun, une cicatrice sur la joue, carrure sportive, et tu sais que je te regarde. Tu souris du coin des lèvres sans jamais croiser mon regard, sauf au moment où tu quittes la rame… Je suis petite, blonde aux yeux bleus, je portais un manteau bleu à ce moment là. Voudrais tu que l’on se revoit ? Cette fois tu pourras me regarder, et ce sera à mon tour de te charmer.

    Détails

  • Métro7à Censier — Daubenton.
  • Une rencontre faite le 4 décembre 2015.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le vendredi 4 décembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.