A Charonne tu t’es retourné 3 fois, mon coeur battait si fort

Je ne sais plus où tu es monté (République, Oberkampf?) vers 19h mardi 3 juillet mais il y avait ce fou quelques mètres plus loin dans la rame qui invectivait les passager en leur demandant s’ils existaient et s’ils en étaient sûrs. Ça me faisait sourire et c’est à ce moment que nos regards se sont croisés. Plusieurs fois. Tes beaux yeux marrons, ta silhouette élancée et ta peau bronzée…Quand tu es sortis derrière moi à Charonne je me suis arrêtée aux panneaux pour reprendre mes esprits, tu m’as tenu la porte et encore lancé un de ses sourires qui a fait chavirer mon coeur, je t’ai suivi en te regardant monter ces escaliers interminables dans ton jean gris et ton t-shirt noir. A l’extérieur tu attendais que je te dise qch, tu t’es encore retourné dans la rue ensoleillée et je n’ai pas osé parler… tu as avancé. Je m’en mords les doigts…

    Détails

  • Métro9à Charonne.
  • Une rencontre faite le 2 juillet 2018.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le mardi 3 juillet.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.