En quarantaine

J’étais debout à l’entrée de la rame de métro, tu es entrée et t’es assise sur un strapontin qui venait de se libérer à l’entrée. Tu as de longs cheveux attachés en queue de cheval, une veste noire, on aurait dit du velour. Un pantalon burberry et une paire de bottilon en cuir noire et un sac de sport bleu ciel. Je n’arrivait pas à décrocher de mon téléphone, toi aussi lorsque je te regardait par intermittence. Tu as l’air drôle, viens on passe la quarantaine ensemble si ça te dit.

    Détails

  • Métro1à Reuilly — Diderot.
  • Une rencontre faite le 13 mars 2020.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le vendredi 13 mars.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.